Retour

Guilde : Gathol

Top Nom Rang Réputation Expérience Or Level
1 LECHATBOTT Maitre Chat 0 0 0 1
2 LESPHINX Merciless 0 0 0 1
3 SHUYANEFERYA Furie de Gathol 0 0 0 0
4 OTSUKA Fouetteuse 0 51950 17980 10
5 PAZUZU Extreme Terror 0 569888 166535 21
6 FROG Amphibien 0 0 0 1


Pour voir cette page de manière optimale, téléchargez la police de caractère Black Chancery
et placez-là dans votre dossier c:\WINDOWS\fonts









Cliquez ci-dessous si vous souhaitez accéder à notre forum.








Gathol emonion, ullia endetre Vesperae lius Demonio.




La puissance des tortures, la lance menera Vesperae à Demonio.





Histoire de la ville du Chaos




Jadis, Gathol, riche et prospère, était la capitale des campagnes et des bois qui s'étendaient très loin au sud. La forêt qui entourait Gathol était une forêt magnifique, très dense, qui formait un véritable rempart pour la ville.
Son emplacement stratégique à coté du fleuve Weane qui traverse tout le pays de l'Océan jusqu'à la Mer Mirène, séparant le Royaume des Elfes de celui des Humains, y était pour beaucoup. C’est lui qui apportait la vie dans les campagnes. Les habitants en étaient très fier, et vénéraient ce don de la nature, et le protégeait du mieux qu’ ils pouvaient. La vie était paisible, et pour tout le monde il faisait bon vivre dans la région.

Mais un jour, Roland Ier, qui n'avait pas abandonné l'idée d'étendre ses terres sur celles des Elfes, fît détourner le cours du fleuve Weane, et les terres de Saphân fûrent ainsi annexées au Royaume des humains. Le cours ayant été dévié, et l'eau n'étant plus là pour servir de barrière, une faille se réouvrit dans le lit du fleuve, et des créatures de Démonio pleines de haine et de rancune sortirent de la brèche. Assistés des rois nécromants, et des derniers partisants semi-humanoïdes de Démonio qui subsistaient encore sur terre, ils remontèrent vers le cimetière, et prirent possession du Manoir de Gathol.

Ce n'est que bien plus tard, lors du règne du jeune Roland IV, que Pignoval, jaloux de la prospérité du Royaume, cru pouvoir renverser le pouvoir de Roland. Pignu le Sec était un être méchant mais subtil, et il savait qu'en attaquant de front il ne pourrait conquérir le Royaume. C'est pourquoi son choix se porta sur Gathol, ainsi, il pourrait scinder le Royaume en deux parties. Rusé, il s'attaqua aux ressources d'eau qu'il empoisonna. Les effets furent rapides, et nombreux gardes et civils moururent. Les conséquences furent désastreuses, et la forêt commença à dépérir elle aussi. Très vite, elle devint triste et lugubre. C'est à ce moment là que Pignoval décida de lancer son offensive sur Gathol, qui très affaiblie fût massacrée et détruite rapidement.

Nous autres, partisants de Démonio, nous installèrent dans les ruines de Gathol et ses alentours, semant la mort et le chaos, pillant les villes, terrorisant et tuant toute forme de vie qui n’était pas ralliée a notre cause.

Les Nécromants et les morts vivants envahirent et peuplèrent une large partie de la forêt, qui fût rapidement appelée Forêt des Ombres.

Quant aux démons, menés par Drake, ils avaient pour mission de voler la Sphère de Vie, et semer la mort.











Guide du PK

Ce guide a pour but d'exposer les critères qui feront de vous un bon PK, tant en acte qu'en RP. L'emploi de l'impératif n'est pas synonyme d'obligation, mais est seulement une aide pour mieux apprécier la profondeur de jeu qu'offre SO.




Que faire lorsque l'on PK ?

- Avant tout, n'utilisez pas de potions. En effet, un PK a pour habitude d'être très souvent noir, c'est-à-dire qu'il ne peut plus se régénérer sur le terrain. Aussi, dans l'optique où PK est plus qu'un loisir, mais un réel style de jeu, adoptez cette attitude en permanence. D'une part, ceci vous offrira plus d'efficacité dans la bataille, car utiliser une potion oblige à marquer un temps d'arrêt, période qui peut s'avérer létale. Et d'autre part, vous serez mieux vus et plus facilement intégrés parmi les PK qui ont déjà acquis cette valeur.




- Ne pas attaquer aux portes. Respectez vos adversaires en leur laissant le temps d'intégrer le combat. Sinon quel intérêt d'attaquer aveuglément aux portes ? PK en lui-même ne rapporte quasiment rien, la satisfaction vient essentiellement lors d'affrontements nobles ou du PK-RP. Par ailleurs, si la joute dérive vers les issues, tentez de la détourner autre part, de même, une fois qu'elle s'achève, allez vous placer loin des portes, ceci vous permettra en outre d'agrandir le champ d'action pour le combat.
Dans la même lignée, l'attaque aux points de résurrection est à proscrire, car elle sape tout l'intérêt de la lutte.





- Ne pas se suicider ouvertement et inutilement. Si après une rude échauffourée vous n'avez plus que très peu de vie, essayez de vous rendre utile : nettoyez la zone de la lutte des différents ennemis ou quidams qui passeraient par là. En outre, un suppôt de Démonio n'a strictement pas à avoir peur de la mort. Son honneur se gagne à la rage et au sang versé au combat.




- Ne pas attaquer vos adversaires s'il bugguent. Tout comme l'attaque aux portes, il importe de laisser à l'autre la possibilité de réintégrer le duel. Cependant, bugguer n'est pas AFK. Effectivement et au contraire, si certains ont l'outrecuidance de prendre leurs aises sur des terres de guerre, ils s'exposent en toute conscience à une mort certaine. C'est pourquoi, nettoyez-les en les renvoyant paître vers un point de résurrection.

- Ne pas abuser de la fonction échange. Utilisez-là à bon escient: soit pour localiser une proie se camouflant sous un arbre, soit en RP comme un lasso pour attraper et immobiliser votre gibier.

- Ne pas "BJ", "GG", etc. après l'escarmouche. En effet, que signifient ces formules ? Une congratulation au perdant. Or, cette louange se base d'un point de vue subjectif et égocentrique. En d'autres termes, c'est "Bien joué tu m'as presque vaincu", ou "Bravo pour ta (vaine) résistance". En résume, féliciter l'autre, c'est se féliciter soi-même, donc un acte égoïste et inutile, typiquement humain et par conséquent indigne d'une créature maléfique.

- Ne pas insulter. Cela va de soi, un bon PK est courtois, il respecte sa proie.

- Ne pas se moquer du vaincu à outrance. En effet, sa défaite lui suffit déjà comme humiliation, alors évitez d'abuser des railleries. La haine vindicative ne doit pas tourner en non-respect.

- Si les proies se font rares, testez différents joins connus comme "XP", "marchand", ou encore le /all, etc. pour repérer de la viande fraîche. Il vous suffira d'utiliser le /where pour localiser et lancer l'assaut contre la pâture trop causante.

- Ne pas se mettre sous join avec n'importe qui. Actuellement, d'aucuns se veulent à tout prix PK, or ils n'ont pas acquis la notion de respect. Nonobstant, les PK font preuve d'un grand respect, et sont peut-être même les joueurs les plus respectueux qui soient. Aussi, notre passion s'en voit régulièrement entachée par ces "joueurs". Mais la sottise d'une minorité ne vaincra jamais cette universelle et sempiternelle institution qu'est le PKage.




En bref, soyez courtois dans toutes les situations en considérant toujours le fait que vos proies sont en premier lieu des êtres humains qui cherchent également à se divertir, tout comme vous.


Que faire lorsque l'on se fait PK ?

- Eviter le plus possible de fuir. Pour ce faire, vous pouvez appliquer la technique qui revient à énerver tous les monstres de la map où vous vous trouvez avec votre très cher et amical PK. Ainsi, il reste à attendre que l'assaillant soit estropié petit à petit par les monstres. Si vous tenez à tout prix à votre XP, vous pouvez laisser votre honneur en suspens en prenant la fuite. D'autre part, il est plus judicieux d'aller XP en lieu sûr, en effet, seul le sot ira XP là où il sait qu'une épée de Damoclès rôde constamment au-dessus de sa tête.

- Ne pas popoter si vous engagez le combat. Si vous préférez rester passifs, vous pouvez popoter en considérant l'agresseur comme un monstre parmi les autres, mais dans ce cas ne le frappez pas. On ne peut à la fois taper d'une main, tenir le bouclier de l'autre et se régénérer d'une dernière... Si vous vous obstinez à être incorrect, c'est-à-dire à popoter alors que vous attaquez, en aucun cas ne vous vantez d'une quelconque "victoire". Une débâcle avec potions n'est que l'expression latente de la frustration due à la conscience de la supériorité des PK.

- Ne pas insulter l'assiégeant, ni même en message privé, vous risquez uniquement de voir débarquer un screen vantant votre bassesse. Si le chasseur fait preuve d'irrespect, alors tentez de le raisonner, ayez pitié de lui en ne le laissant pas patauger dans sa médiocrité et son ignorance.

- Lisez le Guide du jeu, vous y trouverez plusieurs informations très utiles, comme le fait que le PKage est autorisé, ou la commande /echignore entre autres.

- Ayez en mémoire ce vieux proverbe : Des barres d'XP en moins, c'est de l'argent gagné par suite.

Pour résumer, sachez que le PKage n'est possible que grâce à la naïveté, l'ingénuité des joueurs. Autrement dit, faites fonctionner votre cerveau, arrêtez de vous plaindre, et votre tourment se dissipera.







Guilde de Gathol © 2006