[Retour page precedente]

MITSUO -- Edoras
Level : 75, Réputation : 161, Or : 14936846, Expérience : 81885290
Description :

Introduction : MiTsuO~ avait une vie paisible au sein de Krynn, jusqu’à cette maudite attaque ! Cependant, de ses mains, il reforgea son rêve, qui aujourd’hui est celui de beaucoup…


 


Chapitre I- L’enfance de MiTsuO~


 


MiTsuO~ est né à Neap, petite ville aux côtes d’Harroka. On voyait là-bas beaucoup d’Homme et très peu d’Elfe, de nains ou d’autres races d’ailleurs. MiTsuO~ lui, était un elfe, né d’une mère marchande et d’un père forgeron. Le jeune enfant n’avait, lui ,aucune idée pour son avenir. La chevalerie l’intéressait plus que les comptes. Ses parents n’y voyaient aucune contradiction du moment que MiTsuO~ restait en dehors de toutes ces guerres de territoires. Le jeune enfant ne comptait pas jouer sa vie dans son avenir, mais plutôt s’intégrer dans son milieu, et surtout y trouver des compagnons. C’est pourquoi, à ses 18 ans, MiTsuO~ quitta sa maison familiale, en direction de Trigorn, grande ville marchande de Vesperae. C’est en effet la première ville à laquelle on pense lorsque l’on évoque le mot ‘chevalerie’, étant donné que c’est la ville la plus proche du Palais Royal. De Neap, MiTsuO~ n’entendait parler de Trigorn qu’à travers des discutions d’aventuriers. Mais, à Trigorn, trop peu de soldats s’y trouvaient. On lui conseilla plutôt d’aller du côté d’Abelheim, la cité bourgeoise, mais aussi la cité qui abrite la plus grande armée de Vesperae. Cependant, la route était longue, et sûrement dangereuse. Il décida donc de s’acheter une arme, une épée, adaptée a son gabarit, juste pour se défendre. Il ne connaissait que les bases du combat à l’épée, mais les monstres que la forêt, au sud de Sarosa, hébergeait, ne semblaient pas être très terrifiants, mais il ne baissa pas sa garde. C’est ainsi que MiTsuO~ commença son chemin …


 


Chapitre II- Krynn, la cité Elfique


 


Après avoir traversé la forêt qui se situait au nord du Palais, MiTsuO~ arriva enfin au petit village paysan du nom de Sarosa. Il s’y arrêta une journée afin de reprendre forces et souffle. Enfin, à l’aube, il reprit sa route en direction d’Abelheim. La forêt était directement accessible à Sarosa, mais ne représentait aucun danger, car les monstres se trouvaient au cœur même de cette forêt. MiTsuO~ y entra donc sans peine. La forêt était vraiment fabuleuse, mais particulièrement sombre du fait qu’elle était très dense, il y avait trop peu d’espace entre les arbres, seulement à quelques endroits, à certaine clairières. Mais un lieu précis intrigua MiTsuO~. Jusque là, il n’avait toujours pas croisé de monstre, et il venait de savoir pourquoi. Des arbres, posés et utilisé de façon à servir d’abris se présentaient à lui, en grand nombre, tout autant que ses habitants. Un homme, visiblement un Elfe, s’arma de sa lance et la pointa vers MiTsuO~ :


« Halte là. Ici s’étend le Royaume des Elfes, Krynn.


-Je n’abrite aucune mauvaise idée, je ne dégainerai point mon épée, je croise votre cité armée simplement de paix. Je m’en retire donc, désolé de l’agitation ou de la peur que j’aurais pût vous causer …


-Attend un instant, tu sembles être de notre race. Nous ne faisons pas la guerre entre nous ! Bien au contraire, nos rangs comptent trop peu d’effectif…Es-tu en pèlerinage jeune elfe ?


-Plus en voyage dirais-je ! Je tente d’atteindre la cité d’Abelheim afin de m’enrôler dans leur armée.


-Tu peux donc stopper tes pas. Il n’accepte là-bas que les hommes, et non les Elfes. De toutes façon, tes oreilles t’empêcherais de revêtir leur casque ! »


L’Elfe qui, après avoir cessé de pointer sa lance, se mit à rire, et semblait bien plus décontracté. Il reprit enfin la parole :


-Je ne ment point, la vérité est le premier pas vers la bonne entente d’un même peuple ! Que comptes-tu faire ?


-A vrai dire, je me vois plongé dans le doute, je ne peux rentrer chez moi en cet instant …


-Je, Krynn, est ton sauveur. Pourquoi ne pas nous rejoindre ? Nous ne faisons pas la guerre, nous ne faisons qu’assurer la survie de notre peuple !


-Je ne vois pas comment refuser, mais je ne connais rien de votre cité ; MiTsuO~ se vit couper la parole par le garde.


-Comme nous tous à notre entrée ici ! On apprend vite, ne t’en fais pas ! »


Après une longue discution, MiTsuO~ accepta de rejoindre le clan de Krynn. Elle était fondamentalement différente d’une cité telle que Trigorn, l’on marchait en pleine forêt, et non sur des dalles, ce qui en faisait une cible idéale pour des pilleurs de richesse, ou des ennemis…


 


Chapitre III- L’attaque des humains


 


Plusieurs temps ce sont écoulés, Krynn à considérablement évolué, autant au niveau de sa population que de son développement. Elle était maintenant entourée de palissade de bois, et des rues bien plus pratique d’accès étaient en construction, elle devenait digne d’une vraie cité Elfique. Elle avait prit conscience de sa faiblesse, c’est pourquoi, beaucoup de ses habitants étaient devenus des soldats, dont MiTsuO~. Ce qui préoccupait plus la cité, c’était les perturbations qui s’étaient soudainement provoquées il y a peu chez les monstres qui peuplaient la forêt. Ils n’étaient pas forcément paisibles par nature, mais ils ne manifestaient aucune agression à l’égard de la cité ou bien de Sarosa. Cependant, ils semblaient à présent bien plus dangereux, ils avaient même tués quelques personnes aux alentours de Sarosa. Pour Trigorn et le reste des villes peuplés d’Humains, la cité de Krynn était tenu pour responsable, c’est pourquoi une partie de l’Armée Royale de Vesperae décida d’attaquer la cité…


Par une soirée paisible et habituelle, les échos d’entrechoquements d’armures parvinrent aux oreilles de MiTsuO~. Il s’adressa à son ami, Ryu, qui se tenait à côté de lui, et qui semblait attentif :


« Tu les entends aussi n’est ce pas ?


-Oui…Les lucioles sont agitées, appelles la garde ! »


Aussitôt dit, MiTsuO~ s’empressa de sonner les cloches, puis monta le long des palissades, la où se tenait également Ryu. Ils se tenaient alors devant le double de leur effectif …


« Ils sont bien trop nombreux, inutile d’espérer les atteindre, leurs armure sont trop épaisses…, récita MiTsuO~.


-En effet, nos chances sont nulles, nous devons quitter la forêt … »


L’un des homme qui se tenait dans les rangs d’humains s’avança.


« Vous, peuple de Krynn, êtes reconnus comme coupable des agissements des monstres de cette forêt. Nous vous sommons de quitter cette forêt, sous quoi nous vous causerons aucun dégâts physiques, mais raserons par le futur les murs de cette cité. »


Ryu se tourna vers MiTsuO~ :


« Il faut faire ce qu’ils disent, je vais chercher le chef, calme les en mon absence ! »


Un sifflement de flèche vint briser le bruit des torche et alla se planter dans le cou du soldat qui venait de parler, entre l’armure et le casque. Le soldat, mort, tomba dans la boue, au sol.


« Personne ne rase notre cité ! »s’écria le chef de la cité, un arc à la main. Un autre soldat prit la parole :


« Rasez-moi ce village ! »


Ryu et MiTsuO~, après avoir lancés un regard de haine au chef, décidèrent de sauver ceux qu’ils purent des habitants de la cité, et l’abandonnèrent…Elle était de toute façon perdue …


 


Chapitre IV- L’errance


 


Après s’être séparé de ses amis, après les avoir sauvé de l’invasion, MiTsuO~ se retrouva seul, du côté de Proncilia. Il ne pouvait pas en vouloir aux hommes, mais plus à son chef, qui était mort en voulant défendre la cité. Il se mit alors en quête de chasser les forces malfaisantes qui erraient dans la forêt, de calmer ainsi les monstres, de réparer partiellement ses erreurs. Ses massacres de monstres se firent alors connaître dans Vesperae, jusqu’à ce que la forêt redevinrent paisible. Les aventuriers en quête d’or revirent, et refirent leurs entraînements quotidiens. MiTsuO~ avait gagné beaucoup de pièces d’or en revendant les peaux des monstres qu’ils avait tué. C’est d’ailleurs en repassant sur les ruines de son ancienne cité, mêlée au désespoir et à la tristesse, que ses pensées se fixèrent sur des souvenirs lointains. Ceux où ils faisait sa ronde matinale, accompagné de Ryu, où leurs paroles se joignait au bruit des feuilles qui craquaient et aux cris des oiseaux. Il commença alors la reconstruction de la cité seul…Nombreux Elfes qui passaient par là, soit par pur hasard, soit par écoute des rumeurs qui raconte les exploits de MiTsuO~, décidèrent de l’aider à reconstruire cette fabuleuse cité, qui serait par la suite un symbole même de la fierté du peuple Elfique.


 


Chapitre V- La renaissance de Krynn


 


Après plusieurs mois de construction, Krynn avait finalement rouvert ses portes. Contrairement à ce que l’on aurait pût croire, ce n’était pas MiTsuO~ qui était à sa tête. Il agissait en tant que personne importante à la cité, malgré qu’il est de ses poches et de ses mains reconstruit lui-même cette cité. Cependant, pour éviter tout incident, ils décidèrent de s’occuper de chaque monstres qui pourraient causer des trouble à la forêt. Les humains n’y prêtèrent donc aucune agressivité, ils avaient même de la compassion pour MiTsuO~. Ce dernier passa donc le reste de ses jours à l’abri, dans la cité …